Boutique Le Chaton Vert
Panier 0

Les huiles essentielles et bébé!

Je mijote cet article depuis déjà un bon moment… Je m’excuse à l’avance de sa lourdeur et de sa longueur, mais il me tient vraiment à coeur et je vais tenter de le vulgariser le plus possible pour faciliter votre lecture. L’idée de rédiger un article sur le sujet des huiles essentielles m’est venue parce que leur utilisation est très répandue chez les poupons. Beaucoup de mamans les utilisent dans des recettes de lotion maison pour les changements de couches. L’objectif de cet article n’est pas de débattre sur l’utilisation des huiles essentielles. C’est simplement pour lever le voile vers une réflexion plus approfondie de leur mécanisme d’action sur le corps humain, particulièrement sur celui des poupons.

Avertissement, cet article contient un contenu complexe sur le sujet du corps humain. Il m'est impossible de le simplifier davantage sans en altérer la profondeur du contenu. Si vous préférez sauter le volet scientifique, passez directement à la section 2 de la portion "pratique".

 

Avant de poursuivre, j'aimerais vous faire part de mon cheminement professionnel et académique afin que vous en appreniez un peu plus sur qui se cache derrière les articles de notre section "trucs et astuces"!


Je me présente, Catherine Duval-Lacombe alias Maman Chaton Vert, infirmière et membre de l’OIIQ depuis 2011. Je pratique d'ailleurs encore à titre d’infirmière à temps partiel. Avant de faire mes études en soins infirmiers, j’ai aussi étudié en santé animale dans l’objectif de devenir vétérinaire (d’où la folie des chats!). J’y ai suivi une formation alors très approfondie dans le domaine de la biochimie et de la biologie. J’ai par la suite poursuivi mes études à l'université pour devenir infirmière clinicienne. Mon BAC est à ce jour toujours inachevé, mais il en reste très peu. Mon congé de maternité et le Chaton Vert ont ralentie mes études et changé mes priorités! Je suis aussi une mordue des sciences de la santé et de la biologie et je m’amuse intellectuellement à faire les articles de notre section "trucs et astuces".

Maintenant, revenons-en aux huiles essentielles!

Afin de simplifier cet article, nous allons nous concentrer principalement sur les effets de l’application topique (par la peau) des huiles essentielles, par exemple dans une lotion de change.

Section 1

Pour commencer, un peu de pharmacodynamie!

Les huiles essentielles sont des substances extraites de plantes aromatiques. Elles ont des propriétés chimiques extraordinaires et leur efficacité n’est pas remise en doute dans le présent article. Nous allons simplement nous concentrer sur ce qui se produit lorsqu’une huile essentielle est appliquée sur la peau.


Une fois appliquée sur la peau, l’huile essentielle est absorbée et pénètre la circulation sanguine. Elle pourra par la suite faire son action thérapeutique sur le corps humain. La propriété principale lui permettant de faire son action par la peau est sa “liposolubilité”, soit sa capacité d’être dissoute dans les graisses. Prenons l’exemple d’une vinaigrette! L’huile et le vinaigre sont des substances qui ne se mélangent pas parce que le vinaigre est hydrosoluble (soluble dans l’eau seulement). À l’inverse, une huile essentielle se mélange très bien dans une substance huileuse.


Chaque cellule qui tapisse notre corps est munie d’une membrane (la membrane cytoplasmique). Si nous prenons l’exemple d’un oeuf, la coquille serait la fameuse membrane. Son rôle est de protéger l’intérieur de la cellule et de contrôler les droits de passage vers le noyau qui contient notre matériel génétique. De par sa composition, cette membrane composée de phospholipides (molécules de graisse et cholestérol) laisse passer plus difficilement les molécules solubles dans l’eau (hydrosolubles), mais laisse facilement passer les composés solubles dans la graisse comme les huiles essentielles.


À plus grande échelle, la peau agit de la même façon que la cellule. Son rôle est aussi de gérer les droits de passage entre les substances à l’extérieur de notre corps vers la circulation sanguine. C’est la principale défense de notre corps contre les substances extérieures. De la même façon que la membrane cellulaire, la peau laisse plus facilement pénétrer les substances solubles dans les graisses. Une fois que les huiles essentielles sont appliquées sur la peau, elles  se “faufilent” entre les cellules (jonction serrées) et se retrouvent dans la circulation sanguine. Elles seront alors transportées à travers le corps de bébé.


Le cerveau possède lui aussi un système de barrière comme celui de la peau. C’est encore plus important que les substances toxiques ne s’y retrouvent pas. Il s’agit de la barrière hémato-encéphalique. Tout ce qui passe par la circulation sanguine devra être “trié” par cette barrière avant de se retrouver au cerveau. Les substances ne pourront pas toutes y pénétrer. Les cellules de la barrière hémato-encéphaliques sont très serrées, mais encore une fois, les composés liposolubles sont capables de la franchir. C’est de cette façon que les huiles essentielles se retrouvent dans le système nerveux. Les cas de toxicité extrèmes aux huiles essentielles rapportés présentaient d'ailleurs des symptômes de type neurologique comme des convulsions par exemple.

Section 2:

Étant donné qu’il y a à ce jour encore peu de recherches sur les effets à long terme, c’est la raison principale pour laquelle je crains personnellement d'utiliser les huiles essentielles sur un enfant. Quels seraient les impacts à long terme de cette accumulation dans un petit cerveau en plein développement? Autant de questions qui demeurent à ce jour sans réponse! 

Pourquoi les jeunes enfants et les mères qui allaitent sont-ils plus à risque d'effets indésirables?


La composition de la peau:

La peau des jeunes enfants, surtout celle des bébés de moins de 3 mois est immature. La barrière de la peau n’est pas aussi bien forgée et les substances peuvent encore plus facilement la pénétrer. Nous pourrions la qualifier de “moins imperméable”. Pour cette raison, un dosage sécuritaire d’huile essentielle pour un adulte peut devenir hautement toxique pour le poupon, même si appliquée en infime quantité.


Le taux de gras:


Le taux de gras de bébé est plus élevé que celui de l’adulte. Les petites cuisses potelées constituent des réservoirs pour accumuler les huiles essentielles et par la même occasion faciliter leur passage vers l’intérieur du corps. Ils absorberont alors une dose plus importante dans une même application.


Immaturité des systèmes:

Toute substance qui pénètre dans la circulation sanguine se fera transformer principalement par le foie pour par la suite être éliminée par les urines et les selles. Ces phénomènes s’appellent le métabolisme et l’excrétion des substances. Un des rôles du foie est de “désintoxiquer” le corps et d’éliminer les substances chimiques étrangères. Si nous prenons l’exemple d’un toxicomane qui a développé par adaptation un “foie plus efficace” pour traiter rapidement les substances, le foie des bébé et des enfants est lui encore immature. Il traite moins efficacement et moins rapidement les substances étrangères pour les éliminer. C’est d'ailleurs cette immaturité du foie des bébés qui permet le développement de la jaunisse à la naissance.


Solubilité à travers le lait maternel:

Les huiles essentielles se retrouvent dans le lait maternel. La mère qui allaite doit aussi s’assurer de la posologie et du type d’huile essentielle qu’elle utilise. Une fois le lait absorbé, les huiles essentielles se retrouveront dans la circulation sanguine de bébé et auront un effet sur son système.


Quels sont les facteurs qui augmentent l’absorption des huiles essentielles à travers la peau?


Le massage:

Le massage de la peau entraîne une vasodilatation (phénomène de la peau qui rougit parce que la circulation sanguine est temporairement augmentée dans la région massée). Le phénomène de vasodilatation augmente la perméabilité des petits vaisseaux sanguins et les huiles essentielles peuvent plus facilement être absorbées par la peau vers la circulation sanguine.


La chaleur:

La chaleur amène le phénomène précédent de vasodilatation. La chaleur humide accroît encore plus la perméabilité de la peau. Porter une couche cause justement un phénomène de chaleur-humide. Les huiles essentielles seront donc plus rapidement absorbées lorsque appliquées comme lotion de change sur les fesses de bébé.


Le taux de gras au site d’application:

Si vous appliquez les huiles essentielles sur les fesses et sur le poignet, le poignet sera la région avec la plus faible absorption parce qu’il est pauvre en tissu gras. Ce sont les tissus gras qui favorisent le passage et l’accumulation des huiles.


L’état de la peau:

Une peau saine constitue une barrière efficace. Dès que la peau est lésée ou irritée, il y a un contact immédiat avec la circulation sanguine de bébé. Les substances seront absorbées en plus grandes quantités et plus rapidement si elles sont appliquées sur des lésions de la peau.

Comment utiliser les huiles essentielles de façon sécuritaire?

  1. Informez-vous toujours à un professionnel de la sécurité du type d’huile essentielle que vous utilisez. Certaines ne doivent tout simplement par être utilisées chez les enfants.
  2. Respectez scrupuleusement le dosage afin d’éliminer le risque de toxicité.
  3. Assurez-vous de choisir les huiles essentielles les plus pures offertes sur le marché, ce qui constitue un critère de qualité.
  4. Les huiles essentielles doivent être diluées avant d’être utilisées. Ne pas les appliquer à l’état pure sur la peau de bébé.
  5. Respectez bien la voie d’administration suggérée par le type de produit que vous utilisez (application sur la peau, inhalation, etc…)

Pour conclure, l’objectif de cet article n’est pas de vous faire éliminer les huiles essentielles de votre mode de vie. Encore une fois, elles ont des propriétés vraiment extraordinaires et elles ont fait leurs preuves. Cependant, je souhaite de tout coeur que cet article vous amènera à vous questionner davantage sur les produits retrouvés sur le marché ainsi que sur les impacts à long terme dont la science ne nous apporte pas encore de réponse. Seules des études rétrospectives pourront éventuellement nous éclairer sur l'impact des huiles essentielles sur les enfants, mais des études cliniques officielles ne pourront jamais être effectuées en raison d'un point de vue éthique. Par précaution, informez-vous toujours à un spécialiste avant d’utiliser une huile essentielle sur vous ou sur bébé.


Sur ce, bonne aromathérapie!


Source principale: Essential Oil Safety: A Guide for Health Care Professionals, Par Robert Tisserand, Rodney Young





Article précédent Article suivant